La figue et ses bienfaits sur la santé

La figue : un trésor de santé à redécouvrir

Connue depuis l’Antiquité, la figue est le fruit le plus important de l’alimentation des anciennes civilisations du bassin méditerranéen, au même titre que la datte, l’olive et le raisin. Noires, vertes ou violettes, les figues offrent une étonnante variété de vitamines et minéraux et pourraient contribuer à prévenir de nombreuses maladies.

Une source de nutriments essentiels

Riche en glucides, en fibres et en protéines, la figue est très nourrissante, facile à digérer et légèrement laxative. Ce fruit est particulièrement recommandé en cas de constipation passagère et aux personnes souffrant de dyspepsie (sensations inconfortables au niveau de la partie haute du tube digestif). Les fibres présentes dans les figues facilitent la digestion et favorisent une élimination saine, diminuant ainsi les sensations de ballonnement et améliorant l’hygiène du côlon.

Un remède de grand-mère polyvalent

En plus d’être délicieuse, la figue possède des propriétés émollientes et adoucissantes. Utilisée en décoction, elle adoucit autant l’organisme que l’extérieur du corps. En pansement, elle apaise les infections cutanées, les plaies de la peau, et même les abcès dentaires. Ce petit fruit d’automne est également utile pour fortifier les gencives et lutter contre les gingivites.

Les gargarismes de décoction de figues (100 g de figues sèches par litre d’eau) se révèlent très efficaces contre les inflammations et les abcès dentaires. Vous pouvez même appliquer une moitié de figue chaude en cataplasme entre la joue et la gencive pour soulager la douleur.

Bienfaits pour les femmes enceintes

Considérée comme le fruit des femmes, la figue est très efficace contre les maladies féminines telles que le fibrome, la dysménorrhée, l’aménorrhée, l’anovulation ou encore les coliques menstruelles. Elle participe à la régulation des ovaires et est particulièrement conseillée pour les femmes enceintes. De plus, lors de l’accouchement, la consommation de figues pourrait aider à la dilatation du col de l’utérus.

Un allié minceur

Avec un apport énergétique très raisonnable et un taux de fibres nettement plus élevé que la moyenne, la figue facilite l’élimination tout en offrant une sensation de satiété rapide. Adaptée pour les personnes qui surveillent leur ligne, elle constitue un dessert gourmand, raffiné et léger.

Puissant antioxydant

La figue, et plus particulièrement sa pelure, contient de nombreux antioxydants. Différentes études ont démontré l’importance d’une consommation élevée de fruits et légumes riches en antioxydants dans la lutte contre certaines maladies cardiovasculaires. Les antioxydants de type flavonoïdes présents dans les figues peuvent contribuer à parer le développement des cellules cancéreuses en neutralisant les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.

Bienfaits pour les voies respiratoires

Utilisée en sirop, la figue aide à dissoudre les sécrétions des bronches. Elle est très efficace contre l’asthme, les bronchites chroniques, les laryngites, l’angine et les trachéites. Ses propriétés émollientes, expectorantes et antitussives en font une alliée de choix en cas de coqueluche ou de pneumonie.

Des utilisations variées et bénéfiques

Le suc laiteux que sécrète le figuier contient une enzyme très efficace contre les cors et les verrues. Il suffit de couper des feuilles de figuier et d’appliquer le suc deux fois par jour sur les verrues et les cors pour les aider à disparaître.

Les cataplasmes de figues, cuites dans l’eau ou le lait, sont parfaits pour faire mûrir les abcès et les furoncles. En résumé, la figue n’est pas seulement délicieuse et gourmande, mais elle regorge également de vertus santé, ce qui en fait le fruit idéal pour les remèdes de grand-mère.

Comment consommer la figue pour profiter de ses bienfaits ?

Fraîche ou sèche

Les figues peuvent être consommées fraîches ou sèches. Les figues fraîches sont une excellente option pendant la saison de récolte, généralement à la fin de l’été et au début de l’automne. Elles sont parfaites pour une collation rapide, ajoutées à des salades, ou même en dessert avec un peu de fromage. Les figues sèches, disponibles toute l’année, sont idéales pour une collation nutritive et peuvent être utilisées dans diverses recettes, des gâteaux aux plats salés.

En infusion ou décoction

Pour profiter des bienfaits des figues contre les maux de gorge et les infections buccales, préparez une décoction en faisant bouillir 100 g de figues sèches dans un litre d’eau. Utilisez cette décoction en gargarisme pour soulager les inflammations et les abcès dentaires.

En sirop

Le sirop de figue est un remède efficace contre les affections respiratoires. Vous pouvez le préparer en faisant cuire des figues fraîches avec du sucre jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse. Ce sirop peut être pris à la cuillère ou ajouté à des tisanes pour profiter de ses propriétés expectorantes et antitussives.

En cataplasme

Pour les abcès, furoncles et autres infections cutanées, faites cuire des figues dans de l’eau ou du lait jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Écrasez-les ensuite pour obtenir une pâte que vous appliquerez en cataplasme sur la zone affectée. Laissez agir jusqu’à ce que la pâte soit sèche, puis rincez à l’eau tiède.

Conclusion

Les bienfaits de la figue sont nombreux et variés, faisant de ce fruit un véritable trésor de santé. Que ce soit pour améliorer la digestion, apaiser les maux de gorge, fortifier les gencives, ou même comme remède contre les verrues, la figue se révèle être un allié précieux. En intégrant ce fruit délicieux et nutritif dans votre alimentation, vous pouvez non seulement profiter de ses saveurs uniques, mais aussi de ses multiples vertus pour la santé. N’hésitez plus à ajouter des figues à vos repas et découvrez les bienfaits qu’elles peuvent apporter à votre bien-être quotidien.

Je partage cet article